Reflection: From the cocnept of sharing to mutuality in consumer research

Eric Arnould, Alexander Rose

Research output: Contribution to journalArticleScientificpeer-review

Abstract

Dans le courant d’études sur la consommation, désigné par le vocable anglo-saxon de consumer research, le partage a récemment été introduit comme un concept à même de rendre compte des interactions entre individus, principalement en liaison avec Internet, dans le cadre de ce que l’on nomme la consommation collaborative [Botsman et Rogers, 2010]. La question reste cependant ouverte de savoir si ce concept, ainsi que ses tenants et ses aboutissants, présente un intérêt pour les chercheurs étudiant la consommation. En effet, la théorisation actuelle du partage entre consommateurs souffre de la présence d’un certain nombre de problèmes ontologiques et épistémologiques. Nous proposons dans ce document une réflexion critique menée d’un point de vue anti-utilitariste et nous suggérons une alternative plus en accord avec la théorie traditionnelle du don et de la circulation des ressources, ainsi qu’une orientation culturelle vers le comportement des consommateurs.
Translated title of the contributionReflection: From the cocnept of sharing to mutuality in consumer research
Original languageFrench
Pages (from-to)217-228
Number of pages11
JournalRevue du MAUSS
Volume2014/2
Issue number44
DOIs
Publication statusPublished - Nov 2014
MoE publication typeA1 Journal article-refereed

Fingerprint

Dive into the research topics of 'Reflection: From the cocnept of sharing to mutuality in consumer research'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this